D’origine lorraine, je suis bretonne d’adoption depuis une trentaine d’années.

Je suis diplômée d’un Master 2 de Linguistique de l’université de Rennes 2 et d’un Master 2 de psychanalyse de l’université de Paris 8.

Mais le diplôme quel qu’il soit ne signifie rien dans la formation de l’analyste.

Faire une offre de parole dans un cadre analytique exige qu’on ait soi-même éprouvé les effets de la parole sous transfert et traversé l’expérience de la psychanalyse, jusqu’à son terminus. En même temps, un travail théorique soutenu s’engage avec d’autres, et permet ainsi de toujours s’enseigner, de se remettre en question, et de renouveler sans cesse le rapport aux écrits fondateurs de Freud et de Lacan, travail passionné qui se poursuit ensuite toute la vie !